Soulagez vos mâchoires avec ces 4 exercices faciles

Qu’est-ce que les maux de tête et les grincement de dents ont en commun ? Les viennent de tensions dans les muscles des mâchoires (pas tous les maux de tête, évidemment, mais beaucoup d’entre eux). Voici un petit guide d’auto-massage pour soulager les tensions dans les mâchoires. Comme souvent, nous terminerons avec quelques exercices pour assouplir la zone, ou la garder bien souple après un bon massage.

Auto-massage

L’anatomie autour des mâchoires est très complexe, donc on va être assez prudents. On va essentiellement traiter le temporalis, qui comme son nom l’indique couvre la tempe. Vous trouverez une illustration anatomique plus bas.

Se masser le temporalis est assez simple. On va le faire de deux façons.

Doux frottements

Placez quelques doigts quelque part entre le bout de votre sourcil et le haut de votre oreille. Maintenant appliquez une légère pression, juste assez pour que si vous bougez vos doigts, la peau les accompagne. Avec cette pression, faites de petits cercles avec votre main, et sentez les tissus sous votre peau glisser les uns contre les autres.

machoire temporalis

Super-étirement

Evidemment il est difficile d’étirer ce muscle, mais il y a un truc ! On va artificiellement changer le point de fin du muscle en maintenant ce dernier en place avec nos doigts. Pour faire ça, placez vos doigts comme plus haut, et explorez un peu jusqu’à trouver la zone la plus creuse (la plus molle/où vous sentez que vous êtes le plus proche de l’os). Une fois là, appliquez une pression plus ferme et amenez vos doigts vers le haut, jusqu’à sentir un point d’arrêt assez clair. Maintenant ouvrez la bouche lentement, aussi grand que vous pouvez. Cette opération peut être parfois douloureuse, alors allez-y gentiment !

machoire temporalis str

Vous pouvez répéter cette opération sur quelques autres points, comme vous le sentez.

Une fois ce muscle relâché, une source importante de pression sur le crâne est significativement réduite. Cela devrait diminuer la fréquence et l’intensité des maux de tête et des épisodes de grincement et serrage de dents.

Et c’est pas fini !

Il y a d’autres façons de traiter les muscles dans cette zone, et d’autres muscles qui en ont bien besoin. Pour vous donner une petite idée, voici une illustration anatomique des muscles autour de la bouche et des mâchoires.

machoire anatomie

Le numéro 16 est le temporalis que vous connaissez déjà, et le 15 est un autres muscle important : le masseter. Il est un peu plus délicat à repérer, et juste antérieurement (vers l’avant) à lui se trouve un nerf très important que l’on ne veut pas toucher (l’endommager pourrait paralyser la moitié du visage). Pour cette raison, je ne vais pas tenter de vous expliquer comment l’auto-traiter. Uniquement si vous connaissez bien cette région, vous pouvez utiliser la même technique de super-étirement qu’on a utilisée avec le temporalis.

Le masseter est le muscle principal de la mastication, et contribue fortement aux grincements de dents et au serrage des mâchoires. Pour cette raison, je vous recommande de demander à votre mass-thérapeute si elle ou il peut vous aider à soulager les tensions dans ce muscle.

Exercices

Il est toujours bon, lorsqu’une zone est un peu tendue, d’apprendre à mieux la bouger. Voici quelques exercices pour bouger vos mâchoires !

Ouvrir en « V » ou en « U »

Votre mâchoire peut s’ouvrir de deux façons différentes. La première est « en V », c’est-à-dire comme s’il y avait un gond à la fin de l’os, où il se rattache au cranium (le crâne sans la mâchoire). Ce mouvement est celui qu’on fait lorsqu’on dit « AAAAAAHHHH », c’est ce que le dentiste nous demande.

machoire en V

L’autre façon est « en U », c’est-à-dire que les rangées de dents restent parallèles, et on les éloigne juste. Cela ressemble plus à une expression de surprise, d’étonnement, de « ne pas y croire ». En anglais, ils appellent quelque chose d’extrêmement surprenant « jaw dropping » (« qui fait tomber la mâchoire ») à cause de ce mouvement.

machoire en U

Jouez avec ces mouvements, et assurez-vous que vous pouvez faire les deux, en choisissant à l’avance lequel vous allez faire. Cela va renforcer la connexion entre votre système nerveux central (cerveau) et ces muscles, ce qui diminue le risque de tensions superflues.

De côté

Votre mâchoire peut aussi se déplacer latéralement, du moment qu’elle est un peu ouverte « en U ». De nouveau, jouer gentiment avec ces mouvement, et voyez quelle amplitude vous pouvez atteindre aisément.

machoire de cote

Pour un défi supplémentaire, appuyez avec votre langue dans la joue opposée du coté où votre mâchoire se déplace (si vous bougez la mâchoire vers la gauche, appuyez dans la joue droite).

machoire de cote langue

Aller plus loin

Si vos mâchoires continuent à être tendues malgré ces auto-massages, je vous recommande de consulter un professionnel. Voyez comment je peux vous aider.

Plus d’info sur les traitements

Continuez à lire : Etude de cas : maux de tête, L’auto-massage suprême de la nuque, 3 clefs pour devenir souple.

Cet article existe aussi en anglais.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour des idées de mouvement et d'auto-traitement toutes les semaines.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.