5 mouvements qui sont votre droit

On trouve de nombreuses listes de mouvements ou d’activité qu’on « devrait » faire. Il y a sans doute du bon dans ces listes, mais je trouve leur message désagréable. Je préfère voir certains mouvements de base de l’espèce humaine comme un droit. Un droit de naissance que nous avons tou·te·s en l’absence de handicap. Voici une liste de ces mouvements qui sont à la base du répertoire de notre espèce. N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous pensez que j’en ai oublié.

Marcher et courir (idéalement pieds nus sur diverses surfaces)

Ce sont les mouvements qui font des humains le super-prédateur de la terre. Notre capacité à marcher et à courir sur d’immenses distances nous a permis, lors de notre évolution, d’épuiser toutes les proies que nous poursuivions et ainsi d’avoir accès à d’immenses ressources de nourriture. Evidemment, nous marchions et courions alors pieds nus, sur toute sortes de terrains (terre, rochers, galets, racines…). La marche et la course, pieds nus, sur une grande variété de terrains, est donc à la base de notre droit au mouvement.

S’accroupir

S’accroupir permet d’exploiter une autre source importante de nourriture : les baies et racines qui poussent au ras du sol. C’est une position dite de repos actif, en ce qu’elle demande un certain engagement musculaire, mais bien moindre que la marche, la course, ou la station debout. Cette position permet aussi de se déplacer, même si très lentement. On peut facilement imaginer des humain·e·s sauvages passer des heures en position accroupie à récolter de la nourriture au sol, avant de la rapporter au reste du groupe. C’est aussi une position dans laquelle il est aisé de travailler pendant de longues périodes, par exemple pour préparer la nourriture ou fabriquer des outils. C’est d’ailleurs encore la position privilégiée pour ces tâches dans de nombreuses régions du monde.

Petite information bonus : c’est aussi la position standard pour des êtres humains pour déféquer. En effet, nous avons un ligament qui bloque le passage des selles dans le rectum tant que nous sommes debout. La flexion importante des hanches en position accroupie relâche cette contrainte, et nous permet de nous défaire aisément de nos déchets.

Grimper

Les fruits sont une source de nourriture absolument incroyable ! Ils sont très riches en calories, en eau, et en vitamines, minéraux et autres oligo-élément. Pour cette raison, les êtres humains ont gardé la capacité de leurs cousins grands singes de grimper aux arbres, même si nous nous déplaçons principalement au sol. La capacité à grimper nous permet aussi d’échapper à certains prédateurs, ainsi qu’à exploiter une plus grande variété de terrain en escaladant des falaises et autres endroits escarpés.

Pour les personnes qui n’ont pas la force nécessaire dans le haut du corps pour se hisser sur une branche, on peut facilement commencer avec une barre dans le cadre d’une porte ou dans une salle de sport (par exemple en suivant ce guide).

traction negative

S’asseoir au sol

Après tous ces efforts pour trouver de la nourriture, il est aussi important de se reposer ! Pour ce la, rien de tel que les positions assises. Evidemment, les chaises sont une invention extrêmement récente, et les être humains ont évolué en pratiquant de nombreuses positions assises. Ces positions font aussi partie de votre droit au mouvement, et je vous encourage à les pratiquer plus souvent que l’usage de chaises.

Si un ou plusieurs de ces mouvements vous posent un défi, n’hésitez pas à me contacter. Je ferai de mon mieux pour vous aider à retrouver votre potentiel de mouvement.

Contactez-moi

Continuez à lire : 7 étirements et 5 exercices pour des psoas en bonne santé, 5 images pour marcher sans effort, Soft Tissue Therapy pour un traitement complet et personnalisé.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour des idées de mouvement et d'auto-traitement toutes les semaines.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.