Quel sport choisir ? 3 critères pour trouver VOTRE réponse

De plus en plus, on se rend compte de l’importance de l’exercice physique. Pour autant, il est rare que le corps médical recommande un type particulier d’exercice à chaque personne, conseillant simplement de faire “du sport”. C’est un peu comme s’il était généralement recommander à la population de manger “de la nourriture”. Voyons donc comment on peut choisir une modalité de mouvement, un sport ou un type d’exercice qui vous convienne, à vous !

quel-sport-choisir

Quels critères considérer ?

Il existe des centaines, voire des milliers de sports, modalités de mouvement et autres types d’exercice. Pour commencer à faire le tri afin d’en choisir un, il est utile de choisir d’abord quelques critères importants. Voici donc trois critères que me semblent les plus importants dans le choix d’un sport.

Force, mobilité et contrôle

Toute activité physique requiert et développe ces trois facettes du mouvement, à divers degrés. Si vous n’êtes par sûr·e de ce que signifient exactement ces termes, vous en trouverez une définition plus bas. Pour choisir votre sport, examinez votre vie, et tentez de déterminer ce que vous obtenez déjà en dehors du temps dédié au mouvement ou au sport. Par exemple, un·e bûcheron·ne a probablement déjà beaucoup de force, et passablement de contrôle, mais peut manquer de mobilité.

En règle générale, je recommande d’examiner les normes sociales lorsque vous considérer se critère, et de tenter de vous affranchir. En effet, une grosse proportions des femmes que je vois en cabinet manquent cruellement de force brute, et beaucoup d’hommes manquent de mobilités.

Quelques exemples

Pour développer le contrôle, les disciplines qui ont un aspect performatif sont des candidats évidents. Celles qui explorent diverses vitesses ou qui exposent à un certain danger sont aussi intéressantes. Des exemples de la première catégories sont la gymnasique, la danse et les arts martiaux. Dans la deuxièmes, l’escalade ou le mime.

Pour développer la mobilité, aller chercher du côté de la gymnastique est toujours bon. Certaines danses sont également un bon encouragement, ainsi que les arts martiaux. Notez qu’ici je parle plutôt d’arts martiaux que de sports de combats. Une autre catégorie peut surprendre : il s’agit de mouvements de traversée de terrain. Par exemple, l’escalade, le parkour et le mouvement naturel.

Pour développer la force, une image qui vient directement à l’esprit est la salle de sport avec ses machines créée pour développer tels et tels muscles. Le problème avec ça, c’est que ces machines ne développent absolument pas les deux autres facettes, alors qu’il y a bien des façons de développer sa force qui sont plus amusantes et plus bénéfiques. Pour commencer, on peut rester en salle de sport, mais utiliser des poids libres (pour les jambes) et le poids du corps (pour le haut du corps). Cela demandera en général plus de contrôle. On peu pousser jusqu’à l’haltérophilie, qui demande énormément de contrôle et de mobilité. Les disciplines de traversées citées plus haut sont aussi excellentes pour le développement de la force. D’autres bons candidats sont les disciplines utilisant des agrès, comme la gymnastique ou la pole-dance. Les sports de combats sont aussi utiles à cet égard.

Force

Simplement la force des muscles. Il est intéressant de développer non seulement la force des muscles principaux du mouvement comme les pectoraux ou les quadriceps, mais aussi les muscles profonds qui ont trait à la stabilité, comme la coiffe des rotateurs de l’épaules, ou les muscles profonds de la hanche.

Mobilité

C’est la capacité de bouger son corps de beaucoup de façon. Dans cette rubrique, j’inclus la souplesse bien sûr, mais aussi la capacité d’exploiter activement cette souplesse. Par exemple, être capable de s’accroupir en gardant les talons au sol est une preuve mobilité dans les jambes et les hanches. Soulever une masse droit au-dessus de sa tête en gardant la cage thoracique en position neutre montre la mobilité des épaules.

Contrôle

Par contrôle, j’entend la capacité d’exécuter les mouvements à la vitesse de son choix, ou avec précision (ou les deux). Par exemple, pouvoir faire la roue sur une poutre montre un grand niveau de contrôle. Pourvoir monter une marche haute sans s’aider de la jambe du bas également. Un autre exemple peut être de prendre appui avec une main et une jambe sur des rochers, et de placer son autre pied de l’autre côté d’un grand trou, pour ensuite le traverser d’un pas sûr.

regime mouvement arbre

Qualité de mouvement

Un élément important du développement physique est le travail sur la qualité du mouvement. Autrement dit, le fait de travailler sur comment exécuter les mouvements, en plus de s’intéresser à quels mouvements exécuter. Ce travail est extrêmement important si vous êtes motivé·e ne serait-ce qu’un peu par la prévention des chutes et autres blessures. En effet, une étude récente à montré qu’à même durée d’entraînement, les personnes qui devaient faire attention au comment étaient largement plus adaptables dans des situations nouvelles.

Quelques exemples

Toutes les disciplines de mouvement qui présentent une facette artistique développent la qualité du mouvement. On citera donc les danses solo, les danses de couple à partir d’un certain niveau, les arts martiaux, la gymnastique… Les disciplines de performance comme l’haltérophilie sont aussi excellente, dans la mesure où la qualité de mouvement augmente directement la performance. De la même façon, les disciplines de traversées comme le mouvement naturel, l’escalade et le parkour demandent des mouvements raffinés, et développeront donc la qualité des mouvements.

Plaisir

Trouver le sport ou la discipline de mouvement qui remplit vos besoins exactement, c’est bien beau, mais si ça ne vous plaît pas, ça ne sert pas à grand chose. En effet, pour que cette pratique soit efficace, il faut qu’elle soit raisonnablement fréquente. Pour cela, il faut introduire le dernier critère et le plus important : le plaisir. Le sport qui est le bon pour vous, c’est celui que vous voulez pratiquer ; celui qui va vous faire y revenir.

Essayez beaucoup de choses, trouvez une discipline qui vous plaît et qui vous apporte au moins un peu des bénéfices mentionnés plus haut. Une autre facette du plaisir qu’on prend est sociale. Si vous trouvez un groupe de personnes que vous appréciez, et qui pratique un sport qui vous apporte de bonnes choses, même si l’activité elle-même n’est pas passionnante, c’est aussi une très bonne raison d’y retourner, et de profiter des bénéfices multiples de l’activité physique pour la santé ! D’autres personnes voudront absolument une activité en plein air, ou quelque chose qui les pousse à voyager, ou quelque chose qui se passe dans l’eau… Trouvez ce qui VOUS motive.

Quelques suggestions

Voici quelques suggestions d’activités communes, accompagnées des bénéfices qu’elles vous apporte.

  • Gymnastique au sol – mobilité, force (jambes), contrôle, qualité de mouvement
  • Gymnastique aux agrès – mobilité, force (haut du corps), contrôle, qualité de mouvement
  • Acrobatie – mobilité, force (jambes), contrôle, qualité de mouvement
  • Sports de combat – mobilité (pour ceux qui utilisent des coups de pieds), force, contrôle, qualité de mouvement
  • Arts martiaux – mobilité, force (jambes), contrôle, qualité de mouvement
  • Yoga – mobilité, force (sans tapis), contrôle, qualité de mouvement (selon les profs)
  • Pilates – mobilité, contrôle, qualité de mouvement
  • Taiji / qigong – mobilité (selon les profs), force (jambes, selon les profs), contrôle, qualité de mouvement
  • Escalade – mobilité, force, contrôle, qualité de mouvement
  • Parkour – mobilité, force, contrôle, qualité de mouvement
  • Mouvement naturel – mobilité, force, contrôle, qualité de mouvement
  • Haltérophilie – mobilité (dans certains axes), force, contrôle, qualité de mouvement
  • Cirque – mobilité, force, contrôle, qualité de mouvement (tout à différents degrés selon la discipline exacte)
  • Pole dance – mobilité, force, contrôle, qualité de mouvement
  • Danses de rue – mobilité (selon le prof), force (selon la discipline exacte), contrôle, qualité de mouvement
  • Danse contemporaine, jazz ou classique – mobilité, force (jambes, selon les profs), contrôle, qualité de mouvement
  • Danses latines, danses de salon – mobilité (à haut niveau) contrôle, qualité de mouvement
  • Natation – mobilité (haut du corps), qualité de mouvement
  • Water-polo – mobilité, force, qualité de mouvement
  • Ski – force (jambes), contrôle
  • Tennis – force, qualité de mouvement
  • Football – force (jambes), qualité de mouvement
  • Hockey – force, contrôle, qualité de mouvement
  • Volley-ball – force, mobilité, qualité de mouvement
  • Ping pong – mobilité (jambes), qualité de mouvement

Aller plus loin

Si vous voulez un avis professionnel sur votre choix d’un sport, n’hésitez pas à me contacter. Je ferai de mon mieux pour vous aider à trouver votre réponse.

Si vous avez trouvé de la valeur dans cet article, je vous serais très reconnaissant de me soutenir sur Ko-Fi.

Soutenez-moi sur Ko-Fi

Continuez à lire : Un outil pour la santé : le taijiquan, Le concept de régime de mouvement, L’auto-massage suprême pour les pieds.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour des idées de mouvement et d'auto-traitement toutes les semaines.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.