Comment porter un sac à dos sans se faire mal

On entend beaucoup de critiques sur le port du sac à dos, accusant cet objet de causer maux de dos ou problèmes de nuque et d’épaules. Cependant, c’est aussi un outil magnifique qui permet de porter des charges lourdes tout en laissant les mains libres. Par contre, il est vrai qu’il y a quelques précautions à prendre pour porter un sac à dos, et en faire un vrai allié de santé !

Ajustements sur le sac

La première étape pour bien porter son sac à dos est de bien le régler. Pour ça, les ajustements qui suivent sont le plus importants.

Libérer les épaules

L’ajustement le plus important pour diminuer l’impact négatif du port du sac à dos est d’utiliser la lanière qui joint les deux bretelles (et en installer une si votre sac n’en a pas). En effet, sans cette lanière, les bretelles tirent les épaules en arrière, ou menacent de glisser vers l’extérieur. Cela conditionne le corps à pousser les épaules en avant, ce qui crée des tentions dans les muscles pectoraux.

Ces tentions arrondissent le haut du dos, ce qui n’est pas idéal. En utilisant une lanière qui empêchent les bretelles de s’écarter, la pression qu’elles exercent s’effectue plutôt sur le torse que sur les épaules. Ceci est beaucoup plus facile à gérer sans compromettre une bonne posture.

Libérer la nuque

Certains sacs à dos ont un bout de tissu entre les bretelles, proche de leur attache supérieure avec le sac. Si on n’y fait pas attention et qu’on serre trop les bretelles avec un tel sac, on peut se retrouver dans une situation où cette bande de tissu force la nuque vers l’avant. Faites donc attention à régler vos bretelles en position assez longue avec ce type de sacs.

Ajustement dans le corps

Comme toujours, il ne suffit pas de bien régler le matériel, mais il faut aussi faire les bons gestes dans le corps. Voici comment faire attention à votre santé en portant votre sac à dos.

Plier les hanches pour aligner la nuque

Lorsqu’on porte un sac à dos, notre centre de masse se décale vers l’arrière. Pour compenser, il peut être tentant d’avancer la tête, mais cette nouvelle position est plutôt néfaste pour la nuque.

A la place, on préférera plier le corps au niveau des hanches, pour permettre à la nuque de rester alignée avec le reste de la colonne. Pour effectuer cet ajustement au mieux, pensez à reculer et écarter les fesses légèrement. Cela penchera votre torse vers l’avant sans modifier l’alignement de la colonne vertébrale.

Vous pouvez aussi vous référer à cet article pour aborder ce mouvement de la meilleure façon possible.

POUR APPROFONDIR

Vous voulez aller au fond des choses et faire un bilan sur-mesure avec un spécialiste du mouvement et du corps humain ? Contactez-moi dès maintenant.

Contactez-moi

Continuez à lire : 5 occasions quotidiennes de parfaire votre posture, Soulagez votre dos et vos épaules avec ces deux exercices faciles, Massage classique pour se détendre.

Inscrivez-vous à ma newsletter pour des idées de mouvement et d'auto-traitement toutes les semaines.

Tags:

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.